Vous êtes ici: UNIL > HEC Inst. > HEC App. > Actualités et agenda > Agenda > 2016 > Des ambassadeurs ravis de leur expérience à l’international!
Français | English

Des ambassadeurs ravis de leur expérience à l’international!

Marie Trandafir et Loris Savary, tous deux étudiant·e·s à HEC Lausanne, viennent d’effectuer un stage à l’international. Recrutés par le Centre de Carrière de la faculté, ils ont œuvré en tant qu’ambassadeurs pour la faculté dans deux structures swissnex: Marie à New-York et Loris à Shanghai. Chacun d’entre eux a vécu une expérience unique et dépaysante.

Le Centre de Carrière envoie tous les six mois des stagiaires en tant que "Junior Ambassador HEC Lausanne" dans les structures swissnex de New York, de Shanghai et de Bangalore. swissnex est un réseau d'échanges scientifiques mis en place par la Confédération dans des régions considérées comme stratégiques: il est destiné à promouvoir l’éducation, la recherche et l’innovation suisses à l’étranger.

Développement de partenariats et d’un réseau à l’international, promotion de HEC Lausanne sur place, organisation d’événements et networking avec les alumni: les missions des stagiaires dans les structures swissnex offrent de nombreuses opportunités professionnelles et permettent d’enrichir ses compétences, en plus de la découverte d’une autre culture. Retour sur cette expérience enrichissante et pleine de défis avec Loris et Marie!


Loris Savary: stage en territoire inconnu

  • Loris, était-ce votre première expérience internationale?
Le bureau de la Mobilité de HEC Lausanne m’avait déjà offert une première occasion d’élargir mon horizon en passant un semestre en Écosse à l’Université de Strathclyde. L’automne passé – à travers le Centre de Carrière cette fois –  j’ai de nouveau bénéficié d’une opportunité de découvrir le monde en m’envolant vers la Chine pour y représenter notre faculté dans le cadre d’un stage en collaboration avec swissnex China, j’étais ravi!

  • Vous préférez éviter l’expression "choc culturel"?
Le terme de "choc culturel" est à mon avis bien trop péjoratif pour un écart culturel qui au final donne naissance à des collaborations fructueuses, comme on peut le voir dans le nombre grandissant de collaborations entre la Suisse et la Chine, tels que le CHIC (China Hardware Innovation Camp). Nos deux pays ont beaucoup à apprendre l’un de l’autre. Ceci dit, j’ai quand même vécu un choc culturel dans la manière de travailler, de vivre, etc. car la culture locale n’est pas seulement surprenante et intéressante d’un point de vue professionnel. Cette aventure fut avant tout une expérience humaine hors du commun. J’ai rencontré des gens exceptionnels et j’ai découvert une culture, enfin des cultures au vu de la taille du territoire chinois, fascinantes. En profitant de mes vacances pour voyager d’un bout à l’autre de la Chine, j’ai pu découvrir la variété et la richesse d’un pays victime de nombreux préjugés. En six mois, je suis tombé amoureux de la ville de Shanghai et de ses habitants.

  • Quelles différences avez-vous expérimentées?
Alors qu’en Suisse, lors de l’organisation d’événements, on s’attend à rencontrer quelques imprévus, en Chine, on sait que l’événement sera tout simplement une succession d’imprévus. Les habitudes de planification à la suisse, où tout est répété et chronométré un mois à l’avance, sont d’une piètre efficacité dans un milieu aussi rapide et changeant que l’environnement chinois. J’ai donc dû laisser tomber mon calendrier, mon tableau Excel et ma montre suisse pour apprendre à réagir calmement… et rapidement !

  • Que ramenez-vous dans vos valises?
Une considération fondamentale, relevée par le Prof. Laperrouza, et qui pourrait résumer parfaitement ma découverte de la Chine: il est absolument faux de considérer la Chine comme un seul marché avec une seule culture!

Découvrez son témoignage complet dans La Liberté


Marie Trandafir: de belles découvertes à New-York

  • Comment s’est déroulé votre stage ?
J'ai beaucoup aimé gérer le réseau des alumni à New York, cela m'a permis de rencontrer des gens très intéressants et de tout âge. J'ai particulièrement apprécié de mettre en place les deux événements durant mon stage: une visite de la célèbre Brasserie de Brooklyn et un panel avec le Professeur Pascal St-Amour. Ces événements m’ont permis de mettre en pratique les connaissances acquises durant mes études, telles que la gestion de projet. Etant donné que je n'étais pas certaine du Master que j'allais choisir, c’était précieux pour moi de pouvoir discuter avec les alumni au sujet de leurs parcours et de leurs expériences.

  • Qu’avez-vous effectué comme missions et développé comme compétences ?
En plus de l’organisation des deux événements, j'ai effectué diverses tâches, comme le développement du réseau des alumni HEC Lausanne à New York, la mise en contact d’étudiants de la faculté avec des alumni, la recherche de places de stage, etc.

  • Une anecdote marquante à nous partager?
Je me suis vite rendu compte qu'on peut tout trouver à New York au niveau gastronomique! J'ai beaucoup aimé manger une fondue avec des amis et boire du vin du Lavaux dans la salle appelée "après-ski" d’un restaurant suisse à SoHo. L'ambiance était très kitsch mais très suisse: j'avais l'impression d'être dans un chalet de montagne !
  • Que souhaitez-vous faire maintenant?

Je retourne à HEC Lausanne en septembre pour y débuter mon Master!



Liste des annonces]
 
Recherche


                                            




Internef - CH-1015 Lausanne - Suisse - Tél. +41 21 692 33 00 - Fax +41 21 692 33 05