Vous êtes ici: UNIL > HEC Inst. > HEC App. > Actualités et agenda > Actualités > 2016 > UNIL-HEC Accelerator: Les 2 premiers projets sur le point de prendre leur envol
Français | English

UNIL-HEC Accelerator: Les 2 premiers projets sur le point de prendre leur envol

Lancé au mois de février 2016 par la faculté des HEC de l’UNIL, l’accélérateur de projets entrepreneuriaux UNIL-HEC Accelerator a clôturé sa première session le 23 juin. Durant cinq mois, les deux projets sélectionnés, Buildigo et Greenastic, ont été mis au défi et placés en situation réelle, afin de tester leur solidité et leur viabilité avant qu’ils ne se lancent sur le marché. Succès ou échec ? Quel résultat pour ces deux projets ?

Car, rappelons-le, le rôle de l’accélérateur ne se limite pas à accompagner les participant·e·s dans le lancement d’un produit ou d’un service sur le marché. Comme l’explique Nadine Reichenthal, responsable du programme et chargée de cours en entrepreneuriat à HEC Lausanne, le but de l’accélérateur est bien de sortir les équipes de leur zone de confort, de les confronter aux réalités du marché et de les placer face au plus grand nombre possible de défis et de problématiques, quitte à repartir de zéro ou … à foncer dans le mur si le projet ne devait pas tenir la route. «Avec l’accélérateur, nous misons sur une vision pérenne des start-up. Raison pour laquelle nous voulons agir en amont du lancement sur le marché, et éviter ainsi de voir de jeunes pousses s’essouffler rapidement après leur lancement.».

Mais heureusement pour les équipes de Buildigo et de Greenastic, les efforts auront été payants dans les deux cas! Le chemin fut ardu, mais il aura permis au final de construire des bases solides pour affronter le marché!

«Lorsque l’on entre dans l’accélérateur, il faut accepter de remettre en question tous ses à-priori concernant son projet d’entreprise et de reprendre les choses à zéro.» explique Raphael Breitschmid, co-fondateur de Buildigo. «La majorité des start-up enchaînent les étapes trop rapidement, sans s’assurer de la solidité des fondements de leur projet. Dans notre cas, les études de marché conduites pendant la période d’accélération ont par exemple permis de cerner des besoins qui n’avaient pas été pris en considération.» Arrivés avec une idée - mettre en relation des prestataires du bâtiment avec une clientèle de particuliers pour des travaux de construction ou de rénovation - et avec un prototype de plateforme web, Buildigo a pu, en 5 mois, ancrer son projet dans la réalité, tout en créant une dynamique de groupe qui aura permis de décupler la motivation de ses membres.

Pour Greenastic, plateforme en ligne d’aide à la conception et à la réalisation d’espaces biologiques durables (jardins, balcons et terrasses), l’expérience fut elle aussi riche en apprentissage. «L’accélérateur nous a amené énormément de points de réflexion en nous poussant par exemple à aller à la rencontre de la future clientèle.» commente Maxence Vieux-Rochas, CEO et co-fondateur de Greenastic. «Nous avions besoin d’être confrontés à la réalité pour nous structurer plus en profondeur. Cela fut dur au début car nous arrivions avec un projet quasiment abouti et nous avons dû recommencer les études de marché.» C’est en effet sur la base de ces études conduites durant ces 5 derniers mois qu’ont germé de nouvelles idées en lien avec les vraies attentes du client.

Coachs et mentors furent une « bénédiction » : Pour les 2 équipes, coachs et mentors auront marqué les esprits par l’importance de leur rôle pour l’évolution des projets! 

Considérés comme viables, les deux projets Buildigo et Greenastic lanceront leurs plateformes d’ici la fin de l’année.

L’accélérateur : step 2
«Cette 1re expérience nous conforte dans l’idée que l’initiative est indispensable pour nos étudiant·e·s tout en étant porteuse pour l’entrepreneuriat local.» indique Jean-Philippe Bonardi, doyen de la faculté des HEC. Ce projet se poursuivra avec une 2e session qui débutera au mois d’août 2016 et s’adressera à l’ensemble des facultés de l’UNIL. Cette fois-ci, il est prévu d’accueillir jusqu’à 5 projets dans les murs de l’accélérateur. Alors… avis aux intéressé·e·s ! Le délai de remise des dossiers est fixé au 7 juillet. Plus d’informations sur la page Facebook de l’accélérateur.


A propos du projet Buildigo
Buildigo a pour but de connecter les consommateurs et les différents acteurs du bâtiment à travers une plateforme servant de vecteur de confiance.
Equipe (co-fondateurs): Raphael Breitschmid, Luiz Fernando Esteves, Yohan Martini, Mathieu Meylan, Justin Jacquat

A propos de Greenastic
Greenastic a pour objectif d’aider le particulier à créer un jardin biologique et durable en amenant les bases de la permaculture dans chaque jardin afin d’éviter l’utilisation de pesticides. Grâce à une plateforme internet contenant de nombreux outils, l’utilisateur pourra agencer seul, ou aidé par un paysagiste, un jardin, terrasse ou balcon pour que les plantes et/ou légumes luttent ensemble contre les insectes et envahisseurs sans aide externe et chimique venant de l’Homme.
Equipe : Maxence Vieux-Rochas, CEO et co-fondateur & Hector Drawin, Co-fondateur


Interview RTS du 22.6. dans l’émission radio Néophiles, par Lois Siggen Lopez : cliquer ici.




Liste des annonces]
 
Recherche


                                            

De gauche à droite:

  Maxence Vieux-Rochas de Greenastic, Nadine Reichenthal de HEC Lausanne-UNIL, Raphael Breitschmid de Buildigo




Internef - CH-1015 Lausanne - Suisse - Tél. +41 21 692 33 00 - Fax +41 21 692 33 05